Étude de marché immobilière : 5 bonnes pratiques pour éviter les scénarios  catastrophiques 

Cet article est un article invité de Kévin Mercure du blog apartirderien.com. Merci Méaïvis de me donner la parole sur ton site. 

À travers ces lignes, j’aimerais parler d’une peur fréquente dans l’investissement immobilier. Une crainte qui freine de nombreux débutants. 

Celle de choisir le mauvais bien

Se retrouver avec un appartement sous les bras, boudé par les potentiels locataires. Votre  annonce prend de la poussière. Les visites s’enchainent, mais aucun ne se conclut sur un bail signé. 

Ou, pire encore. 

Vous finissez avec un projet qui aspire votre temps libre, alors que vous décrocheriez la lune  pour obtenir quelques minutes de répits. 

Un projet en déphasage avec vos ambitions. Loin de vos attentes. Un cauchemar. Pour éviter ça, il existe une étape incontournable dans votre investissement immobilier. L’étude de marché

L’étude de marché est à l’immobilier ce que les plans en 3D sont à la construction des grands bâtiments. 

Vous étudiez la faisabilité. Vous vous projetez. Vous préparez le terrain pour éviter les mauvaises surprises. 

Ça vous donne une direction a suivi. Ça rassure. 

Mais encore, faut-il réaliser votre étude dans les règles de l’art. 

Beaucoup d’investisseurs débutants négligent certains points indispensables. Donc, voyons ensemble 5 bonnes pratiques à appliquer dans votre étude de marché immobilière

On commence par une étape essentielle. La définition de votre projet.

Bonne pratique n° 1 : Maîtrisez votre projet sur le bout des doigts 

Imaginez. Vous voulez développer vos revenus. Votre soif de liberté financière déborde. C’est  bon. C’est décidé. Vous lancez la machine. 

Investir dans votre premier projet. 

Sans tarder, vous ouvrez le site d’annonces le plus connu. LeBonCoin. 

Vous scroller. Vous scrollez. Encore et encore. Puis, vous entamez les appels et les demandes de visites. Bravo. Enfin. Un premier pas vers votre objectif. 

Sauf que, les semaines défilent. Les visites s’enchaînent par dizaines. 

Mais, aucun bien ne vous a encore tapé dans l’œil. Où se trouve le logement envoutant, charmant et rentable qui mettra des paillettes dans vos yeux ? Impossible de le trouver

Chaque immeuble, chaque appartement présente sa verrue. 

Certains coûtent un bras et le vendeur refuse de négocier. D’autres affichent des travaux  astronomiques. D’autres encore, nécessitent des frais de copropriété hors norme. 

Disons-le. Vos ambitions d’investir se transforment en technique de torture moderne. Alors, vous essayez de comprendre. 

Vous retracez l’ensemble des biens visité. 

  • Un studio de 35m2 dans le centre-ville 
  • Un T5 de 75m2 dans un petit village 
  • Un T2 déjà loué  
  • Une maison de 80m2 avec 400m2 de terrain à 300km de chez vous Un ensemble de 3 box utilisés comme garages 

Et là… vous tombez de votre chaise.  

Bon sang, mais ça saute aux yeux. Les biens n’ont rien à voir entre eux. 

Vous visitez à l’aveugle. Sans projet ni idée. Vous passiez votre temps à rechercher, je ne sais quoi. Pas sûr que vous le sachiez non plus. 

Les semaines de visites, les appels, les études de rentabilité, les déplacements… des heures et des heures de travail perdu. 

Résultat ? Du temps et de l’énergie gaspillés. Et en prime, un sen<ment de découragement. Pfff… 

Comment éviter ça ? 

En trois mots. Préparez votre investissement.  

  • Soyez conscient de votre situation actuelle. Votre épargne. Votre taux d’endettement. Votre gestion d’argent. C’est ce que vous allez présenter au banquier. Alors, remettez de l’ordre si nécessaire. Tenez. Méaïvis propose un programme pour redorer vos finances : Boss de tes finances
  • Soyez clair sur vos objectifs. Que recherchez-vous ? Un studio en centre-ville ? Un T4  pour créer une collocation ? Un T2 près d’une zone d’activité ? Avec travaux ou pas ? Pour louer meublé ou nu ? Comptez-vous mandater quelqu’un pour les recherches ? 
  • N’oubliez pas les chiffres. Quel prix ? Quel loyer visé ? Quel montant devra générer cet investissement ? Si besoin, je vous montre comment calculer le cashflow

Définir votre projet, c’est tracer votre chemin sur une carte. Vous ciblez un objectif, puis, définissez la meilleure route pour y parvenir. 

Ne négligez jamais cette étape. 

Car, c’est la base, le socle de votre étude de marché. 

Alors, faites-le. C’est à partir de ces données que vous vérifierez la faisabilité de votre projet.  

Ça vous évitera de perdre des heures à visiter des appartements inintéressants et en déphasage avec vos ambitions. Ça vous évitera des déplacements inutiles. 

Vous gagnerez du temps, de l’énergie et de l’argent

Je trouve cette vidéo de Méaïvis complémentaire à ce paragraphe. Jetez-y un œil. Elle parle  de son premier investissement. 

https://www.youtube.com/watch?v=ca0kEagAcLY 

Bonne pratique n° 2 : Trouvez votre locataire cible 

J’aime comparer l’immobilier au business. Parce que le principe reste le même. Prenons un exemple.

Un domaine que j’aime beaucoup. Les jeux vidéo. Pendant mon temps libre, lorsque je n’écris pas sur mon blog, je sors les manettes pour me détendre quelques minutes. 

Alors, si vous voulez bien, jetons un œil sur deux géants de ce secteur. Nintendo et Sony. 

Nintendo vend des jeux vidéo dédiés aux familles, alors que Sony propose sa PlayStation aux adolescents et jeunes adultes en recherche d’action et de sensations. 

nintendo-playstation

D’ailleurs, cela se ressent sur les produits proposés par les deux enseignes. D’un point de vue puissance et performance, la PlayStation (Sony) enterre la Switch de Nitendo. 

Parce que ça par<cipe à l’expérience u<lisateur. Sony connait les besoins de sa clientèle. Les  graphismes, les couleurs, la fluidité. Sa PlayStation doit cracher des WaIs. 

En face, son concurrent japonais se posi<onne sur un format plus convivial, plus familial, plus  fun. C’est une autre clientèle. 

Les deux enseignes visent une cible différente et proposent un produit adapté à la demande. 

Et donc ? Les ventes coulent à flots. Les deux sociétés brassent des sommes qui donnent le  ver<ge. 

Ils connaissent les aIentes de leurs clients. 

U<lisez ceIe même méthode pour votre étude de marché immobilière. Trouvez votre  clientèle cible et adaptez votre offre. 

Vous visez les jeunes appren5s ingénieurs de la centrale nucléaire du coin ? 

Vous comprenez donc qu’un T5 sera beaucoup trop grand. Tentez une colloca<on. Ou partez  sur un T2 meublé. 

Vous souhaitez louer à un couple financièrement stable ?

Un studio de 18m2 risque de rencontrer autant de succès qu’un toxico lors d’une soirée  célibataire. Un T3 serait plus malin. Une chambre parentale + un bureau (ou chambre  d’enfant). 

Vous voulez louer à un couple de retraités ? 

Le 20m2 meublé équipé d’un babyfoot au centre du salon, à éviter. Sinon, je crèverais les  pneus de votre Clio (non mais !). 

À titre personnel, pour mon premier projet immobilier, j’ai ciblé les jeunes travailleurs de la  zone industrielle du coin. 

Mon investissement : un T2 avec des travaux légers, loué meublé dans un rayon de 20km de  la ZI. 

Pour le moment, j’ai obtenu zéro jour de vacance locative. Lors du dernier départ, le locataire  quittait les lieux le matin et le nouveau arrivait l’après-midi. 

C’est la récompense d’une bonne étude de marché. 

Bonne pratique n° 3 : Scrutez 

L’emplacement à la loupe 

C’est la règle d’or en immobilier. Alors, surveillez ceIe donnée. 

Mais, de vous à moi, l’emplacement ne veut rien dire. 

Bah oui. Nous pouvons es<mer qu’un emplacement idéal serait en centre-ville. 

Mais si votre appartement se trouve au rez-de-chaussée dans une rue bruyante, avoisinant  un bar rejetant des australopithèques chaque soir à 3 heures du matin, vos locataires  risquent de tailler la route. 

La vérité, c’est que l’emplacement idéal dépend de votre locataire cible. (Oui, encore eux). 

Votre bien immobilier doit s’accorder dans son environnement et faciliter la vie des occupant  de votre bien. 

Un exemple. 

Vous souhaitez cibler les travailleurs d’une ville proche de chez vous. Disons Rouen. 

Vous pouvez investir dans un appartement dans le centre-ville. Mais, c’est aussi possible de  viser une pe<te ville un peu plus éloignée à 20 minutes de toute.

Un T2 placé près d’une na<onale permeIra à votre futur locataire de se rendre au boulot  sans s’agacer. Ajoutez un supermarché dans les alentours de votre logement… et c’est le  pied. 

Ça reste des arguments utiles pour charmer lors des visites. 

« Vous voyez ? Nous sommes à 3 minutes de la na’onale. Si vous travaillez sur Rouen, vous  pourrez l’emprunter. C’est rapide. Aussi, la gare est à quelques minutes à pied et vous  trouverez un Super U dans la rue adjacent. Mais mon vrai kif ? C’est le pe’t marché près de  l’église, le samedi ma’n. J’y achète mes fruits frais. Topissime.» 

Ça fait mouche. Ça donne envie. 

Alors étudiez l’emplacement. 

Allez sur le terrain. 

  • Interrogez les habitués. Demandez aux serveurs des restaurants leur impression  concernant la ville. Les emplacements à éviter. Les bonnes adresses. L’ambiance. Écoutez les agents immobiliers lors des visites. Ils parsèment les discussions d’informa<ons pépites. Les profils des locataires. Les types d’appartements  impossibles à louer. Les surfaces qui se louent en un claquement de doigts. Ils ont le  nez H24 dans l’immobilier. Profitez-en. 
  • Mettez-vous dans la peau de votre locataire. Prenez les routes qu’ils emprunteront. Regardez où ils achèteront leurs courses. Où se trouve la pharmacie. L’hôpital le plus  proche. Est-ce loin ? Facile d’accès ? 

L’emplacement. Accordez une importance capitale à ce critère. 

Enfilez votre manteau d’enquêteur, dégainez votre loupe, placez votre cigare entre vos lèvres  et allez sur le terrain. 

Bonne pratique n° 4 : Comprendre vos  propres attentes 

Jusqu’ici, j’ai souligné l’importance de se meIre à la place du locataire. Mais n’oublions pas  le personnage principal de ceIe histoire. 

VOUS. 

Pour mon premier investissement, j’ai acquis un T2 dans un immeuble de 3 lots.  L’appartement se trouve dans des combles aménagés. 

L’escalier commun est aussi raide que le cours du Bitcoin en période d’euphorie.

Imaginez ma détresse pour monter le matériel pendant les phases de travaux et  d’aménagement. Le frigo. Le lit. Le lave-linge. 

Un supplice. 

Maintenant, je tiens compte de cela lors de mes recherches. 

Dès la visite, je me projeIe. Je vérifie les accès. Les contraintes pour les rénova<ons. Ce n’est  pas un critère éliminatoire. Mais ça compte dans la balance. 

Parce que oui. Vous pouvez sélectionner les biens en fonctions de vos attentes

  • Le type de locataire qui serait intéressé par ce logement 
  • La distance par rapport à votre lieu de résidence 
  • Le type de travaux à réaliser (exemple : pas de travaux d’isola<on) 
  • Les valeurs que vous défendez (je ne pourrais jamais vivre dans un 9m2. Pourquoi en  louer un ?) 
  • Les performances aIendues (certains emplacements ou caractéris<ques peuvent  changer la valeur perçue de votre bien) 

Basez-vous sur votre expérience passée, vos principes, vos envies, vous ambitions. C’est  votre projet. 

Bonne pratique n° 5 : Connaitre les contraintes législatives et fiscales 

Le Diagnostic Performance Énergétique, ça vous parle ? Vous le connaissez peut-être sous le  nom de DPE. 

Ce diagnostique dresse un bilan de la consommation énergétique de votre logement. Ainsi, il lui attribue une note en fonction de ses caractéristiques énergétiques et de sa surface.

caractéristiques-énergétiques

Source:ADIL

Au fil des années, certains logements seront interdits à la location. 

energie

D’ailleurs, vous trouverez des DPE qui vous proposeront de modifier les menuiseries pour  améliorer votre note. 

Il est vrai que les fenêtres en doubles vitrages restent bien mieux que les simples vitrages. Vous rendrez votre DPE plus sexy en les changeant.

travaux

Mais, faites gaffe. 

Si vous vivez en France et que votre logement se situe à moins de 500m d’un monument  historique (église, château, mairie…), vous devrez déposer une demande auprès de  l’Architecte des Bâ<ments de France (ABF). 

Cela demande une démarche administra<ve supplémentaire et 2 mois d’aIente pour obtenir  la réponse. 

Vous pouvez tenir compte de ce critère dans votre étude de marché. Décider d’acheter un  appartement déjà équipé de doubles vitrages dans une zone ABF. Histoire d’éviter la  paperasse. 

Tenez compte des contraintes législatives et fiscales lors de vos recherches. L’emplacement,  le mode d’exploita<on ou même la poli<que de la ville peut influencer ce paramètre. 

Un coup de fil à la mairie peut parfois vous apporter des informa<ons précieuses. 

À vous de jouer ! 

Je sais à quel point le premier inves<ssement génère de l’angoisse. Des doutes. 

On parle quand même de sommes à 5 voire 6 chiffres. Un prêt que vous allez garder sur les  20 prochaines années. Ça reste un stress énorme. 

D’où l’importance de mener au mieux votre étude de marché. 

Alors, définissez votre projet. Sachez ce que vous voulez (et ce que vous ne voulez pas). Mettez-vous à la place de vos futurs locataires. Renseignez-vous sur les lois, la fiscalité et les  contraintes de votre ville. 

Limitez au maximum les zones d’ombre. Ayez une vision précise de vos objectifs. Vous gagnerez un temps fou. Ça apaisera vos angoisses.

Merci de m’avoir lu. 

Merci à Méaïvis de m’avoir donné la parole sur son blog. Prenez soin de vous et bon investissement. Kévin.

Read More

Économisez intelligemment : Assurance Emprunteur à prix malin

Aujourd’hui, je vais te partager des astuces essentielles pour optimiser tes dépenses, notamment en choisissant une Assurance Emprunteur à prix malin.

Trouver une couverture qui te correspond vraiment

Pour économiser intelligemment avec ton assurance emprunteur, il est crucial de bien comprendre tes besoins. Pense à évaluer ton âge, ta situation professionnelle et même ta santé. Plus tu seras précis, plus tu pourras trouver une assurance adaptée à tes besoins spécifiques.Savoir comment choisir une assurance emprunteur est une étape clé pour réaliser des économies.

Évaluer ta situation personnelle

Imagine que tu sois jeune, en bonne santé, avec un emploi stable. Tes besoins en assurance emprunteur ne seront pas les mêmes que si tu es plus âgé, avec des antécédents médicaux ou une situation professionnelle moins stable. Prends donc le temps de bien évaluer ta situation pour choisir une couverture qui te convient vraiment. Voici quelques éléments à considérer :

  • Âge : Plus tu es jeune, plus tu auras accès à des tarifs avantageux.
  • État de santé : Les antécédents médicaux peuvent influencer les primes d’assurance.
  • Situation professionnelle : Un emploi stable peut offrir des garanties plus élevées à moindre coût.
  • Habitudes de vie : Tabagisme, sports à risques, etc., peuvent impacter les conditions de l’assurance.

situation-profesionnel

Utiliser les outils en ligne pour comparer les tarifs

Pour économiser intelligemment, ne te limite pas à la première offre venue. Utilise des outils de comparaison en ligne pour trouver la meilleure assurance emprunteur, celle qui offre le meilleur rapport qualité-prix.

Les avantages des comparateurs en ligne

Grâce à Internet, il est aujourd’hui plus facile que jamais de comparer les offres d’assurance emprunteur. Utilise des comparateurs en ligne pour voir en un coup d’œil les différentes offres disponibles sur le marché. N’hésite pas à jouer sur les critères de recherche pour affiner tes résultats en fonction de tes besoins spécifiques. Les avantages des comparateurs en ligne incluent :

  • Gain de temps : Une vue d’ensemble des offres disponibles en quelques clics.
  • Transparence des coûts : Comparaison directe des primes et des garanties.
  • Personnalisation des résultats : Affinage des résultats selon des critères spécifiques.
  • Avis et évaluations : Retour d’autres utilisateurs pour guider ton choix.

Astuces pour obtenir des tarifs avantageux

N’oublie pas que tu peux négocier les tarifs ! Mise sur la concurrence entre les assurances pour obtenir le meilleur prix possible. Chaque euro économisé compte !

Négocier avec les assureurs

Lorsque tu as trouvé une offre qui te convient, n’hésite pas à contacter l’assureur pour négocier les tarifs. Explique-lui que tu as trouvé une offre plus avantageuse ailleurs et demande-lui s’il peut s’aligner. Dans la plupart des cas, les assureurs seront prêts à faire un geste commercial pour te garder comme client. Voici quelques astuces pour négocier :

  • Prépare tes arguments : Mets en avant tes points forts comme une bonne santé ou une situation professionnelle stable.
  • Compare plusieurs offres : Montre que tu as fait des recherches et trouvé de meilleures offres.
  • Sois prêt à partir : Fais savoir que tu es prêt à changer d’assureur pour obtenir une meilleure offre.
  • Demande des remises : Les assureurs peuvent offrir des réductions pour les nouveaux clients ou pour ceux qui regroupent plusieurs assurances.

Être à l’affût des nouvelles opportunités

Pour optimiser tes finances, reste vigilant sur les évolutions du marché. Les offres d’assurance emprunteur évoluent régulièrement, alors tiens-toi informé pour saisir les meilleures opportunités.

Suivre les actualités du marché

Abonne-toi aux newsletters des principaux assureurs pour recevoir les dernières actualités et les offres promotionnelles en avant-première. Consulte régulièrement les comparateurs en ligne pour être sûr de ne pas passer à côté des meilleures offres du moment. Voici comment rester informé :

  • Abonnements aux newsletters : Recevoir des informations actualisées directement dans ta boîte mail.
  • Forums et réseaux sociaux : Rejoindre des groupes de discussion sur les assurances emprunteurs.
  • Blogs spécialisés : Lire des articles sur les tendances et les nouveautés du marché.
  • Alertes sur les comparateurs : Activer des alertes pour être informé des baisses de prix ou des offres spéciales.

tendances-du-marché

Maximiser les bénéfices de ton assurance emprunteur

Au-delà du prix, il est important de maximiser les bénéfices de ton assurance emprunteur. Une bonne assurance doit offrir une couverture complète tout en restant abordable.

Choisir les bonnes garanties

Les garanties sont un élément clé de l’assurance emprunteur. Il est important de choisir celles qui correspondent le mieux à tes besoins. Voici les principales garanties à considérer :

  • Décès : Indemnisation de l’emprunt en cas de décès de l’assuré.
  • Invalidité permanente : Couverture en cas d’incapacité totale ou partielle de travailler.
  • Incapacité temporaire de travail : Prise en charge des échéances pendant la période d’incapacité.
  • Perte d’emploi : Garantie en cas de chômage involontaire.

Réviser régulièrement ton contrat

Il est conseillé de réviser régulièrement ton contrat d’assurance emprunteur pour s’assurer qu’il est toujours adapté à ta situation. Voici quelques moments clés pour le faire :

  • Changement de situation professionnelle : Une promotion ou un changement de secteur peut nécessiter une révision des garanties.
  • Évolution de l’état de santé : Une amélioration ou une dégradation de la santé peut impacter les besoins en assurance.
  • Modification de l’emprunt : Refinancement, augmentation ou diminution de l’emprunt peuvent nécessiter une révision du contrat.

Avantages des assurances emprunteur déléguées

Souvent, les banques proposent leur propre assurance emprunteur lors de la souscription d’un prêt. Cependant, il peut être avantageux d’opter pour une assurance déléguée, c’est-à-dire une assurance externe à la banque.

Pourquoi choisir une assurance déléguée ?

Les assurances déléguées offrent souvent des tarifs plus compétitifs et des garanties mieux adaptées. Voici quelques avantages :

  • Tarifs compétitifs : Les assureurs spécialisés peuvent proposer des prix plus bas que les banques.
  • Flexibilité des garanties : Possibilité de choisir des garanties mieux adaptées à tes besoins.
  • Personnalisation : Offres personnalisées en fonction de ton profil et de ta situation.

Prendre en compte les exclusions de garantie

Il est essentiel de bien lire les exclusions de garantie de ton contrat d’assurance emprunteur. Les exclusions déterminent les situations dans lesquelles l’assurance ne prendra pas en charge le remboursement de ton prêt.Pour éviter les pièges courants lors de la souscription, il est crucial d’examiner ces aspects avec attention.

Exclusions courantes à vérifier

Voici quelques exclusions courantes à vérifier :

  • Pratiques sportives à risque : Certains sports extrêmes peuvent ne pas être couverts.
  • Problèmes de santé préexistants : Des affections médicales déjà présentes peuvent être exclues.
  • Non-respect des conditions de déclaration : Ne pas déclarer une maladie ou une situation professionnelle spécifique peut entraîner une exclusion de garantie.
  • Actes intentionnels : Les blessures auto-infligées ou les actes criminels ne sont généralement pas couverts.

verification

Conclusion

Économiser intelligemment avec ton assurance emprunteur te rapproche un peu plus de ton objectif d’indépendance financière. En suivant ces conseils malins, tu pourras prendre le contrôle de tes finances et avancer sereinement vers tes objectifs. La clé est de rester informé, de comparer régulièrement les offres, de négocier avec les assureurs et de réviser ton contrat en fonction de tes besoins évolutifs. Ainsi, tu pourras bénéficier de la meilleure couverture possible au meilleur prix, tout en optimisant ton budget.

Prends RDV dès aujourd’hui avec moi pour un devis gratuit en assurance emprunteur https://calendly.com/rentisi/rdv-avec-meaivis

Pense aussi à t’inscrire à ma newsletter pour rester au courant des dernières actualités en matière de liberté financière https://go.rentisi.com/newsletter

Read More

Évitez les pièges : Souscrire à une assurance emprunteur en toute confiance

Tu as décidé de franchir une étape importante dans ta vie en te lançant dans un projet immobilier. Que ce soit pour l’achat de ta première maison, un appartement en ville ou un investissement locatif, l’emprunt est souvent inévitable. Et qui dit emprunt, dit assurance emprunteur.

Dans cet article, on va parler de quelque chose d’important : comment éviter les pièges et souscrire à une assurance emprunteur en toute confiance. Pas de stress, je suis là pour te guider à travers ce processus parfois intimidant.

Démystifier l’assurance emprunteur

Commençons par démystifier ce que signifie vraiment une assurance emprunteur. En gros, c’est une sorte de filet de sécurité qui te protège, ainsi que ta famille, en cas d’imprévu qui t’empêcherait de rembourser ton prêt immobilier : décès, invalidité, perte d’emploi, etc.

Les différentes garanties

Il existe plusieurs types de garanties associées à l’assurance emprunteur :

  • Garantie décès : En cas de décès de l’assuré, l’assureur rembourse le capital restant dû.
  • Garantie PTIA (Perte Totale et Irréversible d’Autonomie) : En cas d’invalidité totale, l’assureur prend en charge le remboursement du prêt.
  • Garantie ITT (Incapacité Temporaire de Travail) : Si l’assuré est temporairement incapable de travailler, l’assureur couvre les mensualités du prêt.
  • Garantie perte d’emploi : En cas de perte d’emploi, l’assureur peut prendre en charge une partie ou la totalité des mensualités.

Les exclusions de garantie

Il est crucial de bien comprendre les exclusions de garantie. Certaines situations peuvent ne pas être couvertes par l’assurance, telles que :

  • Les sports extrêmes ou activités dangereuses.
  • Les maladies préexistantes non déclarées.
  • Les comportements à risque comme la conduite en état d’ivresse.

Faire un choix éclairé

Il est primordial de faire un choix éclairé en matière d’assurance emprunteur. Prends le temps de comparer attentivement les différentes offres disponibles sur le marché. Regarde les taux, les garanties offertes, les exclusions éventuelles, et bien sûr, le coût total de l’assurance sur la durée de ton prêt.

Comparer les taux et les garanties

Lorsque tu compares les assurances, fais attention à :

  • Le taux annuel effectif de l’assurance (TAEA) : Il te donne une idée précise du coût réel de l’assurance.
  • Les garanties proposées : Assure-toi que les garanties correspondent à tes besoins et à ta situation personnelle.
  • Les exclusions et les délais de carence : Vérifie les conditions de mise en œuvre des garanties et les délais avant que celles-ci ne s’appliquent.

assurance-emprunteur-comparaison-offre

Utiliser des comparateurs en ligne

Les comparateurs en ligne peuvent être des outils précieux pour obtenir rapidement une vue d’ensemble des différentes offres du marché. Ils te permettent de filtrer les options en fonction de tes critères et de choisir l’assurance la plus adaptée.

Pense à la délégation d’assurance

Sais-tu qu’il est possible de choisir une assurance emprunteur autre que celle proposée par ta banque ? C’est ce qu’on appelle la délégation d’assurance. Parfois, cette option peut te faire économiser beaucoup d’argent, alors ne la néglige pas !

Les avantages de la délégation d’assurance

La délégation d’assurance peut offrir plusieurs avantages :

  • Des économies substantielles : Les contrats externes peuvent être moins chers que ceux proposés par les banques.
  • Des garanties sur-mesure : Tu peux choisir des garanties adaptées à tes besoins spécifiques.
  • Une plus grande flexibilité : Certains contrats offrent des conditions plus flexibles en termes de résiliation ou de modification.

Comment procéder à la délégation

Pour mettre en place une délégation d’assurance :

  1. Obtiens une offre de prêt de ta banque.
  2. Recherche et compare les offres d’assurance sur le marché.
  3. Choisis un contrat d’assurance emprunteur adapté.
  4. Soumets le contrat choisi à ta banque pour validation.
  5. Finalise la souscription après accord de la banque.

Anticipe les changements

Ta situation financière peut évoluer au fil du temps. C’est pourquoi il est important de choisir une assurance emprunteur qui te laisse un peu de marge de manœuvre en cas de changement de situation (professionnelle, familiale, etc.). Vérifie bien les conditions de résiliation et de modification de ton contrat.

Les conditions de résiliation

Les contrats d’assurance emprunteur peuvent être résiliés sous certaines conditions :

  • Loi Hamon : Permet de changer d’assurance emprunteur durant la première année de ton prêt.
  • Amendement Bourquin : Offre la possibilité de résilier ton contrat chaque année à la date anniversaire de la signature.

Adapter ton contrat à ta situation

Si ta situation change (mariage, naissance, changement de travail), il peut être judicieux de revoir ton contrat d’assurance pour qu’il reste en adéquation avec tes nouveaux besoins et responsabilités.

assurance-emprunteur-contrat

La révision des garanties

Lorsque tu revois ton contrat, assure-toi que les garanties restent pertinentes. Par exemple, si tu changes de métier et que celui-ci est moins risqué, tu pourrais négocier une réduction de tes primes. Inversement, une augmentation de tes revenus pourrait nécessiter une couverture plus étendue pour maintenir le même niveau de protection pour ta famille.

Conclusion

Voilà, maintenant, tu es prêt à faire le grand saut en souscrivant à une assurance emprunteur en toute confiance. N’oublie pas de prendre le temps de comparer les offres, de bien lire les conditions générales et de penser à l’avenir. Avec un peu de préparation, tu pourras aborder cette étape importante de ta vie financière sereinement.

N’hésite pas à t’inscrire à la newsletter parce que dans celle-ci, tu auras toujours en plus du tip sur la liberté financière, le petit mot rigolo de Méaïvis https://go.rentisi.com/newsletter

Read More

Comment choisir la meilleure assurance emprunteur ?

Comment choisir la meilleure assurance emprunteur ?

Si tu es en quête d’indépendance financière, chaque choix que tu fais peut-être crucial sur cette voie. Parmi les décisions souvent sous-estimées, le choix de ton assurance emprunteur occupe une place centrale. En effet, cette décision peut sembler anodine, mais elle peut avoir un impact significatif sur ton parcours financier. Alors, comment choisir l’assurance emprunteur qui te convient le mieux pour atteindre ton objectif d’indépendance financière ? Je vais te guider à travers quelques conseils pratiques qui pourraient bien changer la donne.

Calcul d'assurance

Analyse approfondie de ta situation financière

La première étape essentielle consiste à faire une évaluation détaillée de ta situation financière actuelle. Il est primordial de bien connaître tes revenus, tes dépenses, ainsi que ta capacité de remboursement. Cette analyse approfondie t’aidera à déterminer le niveau de couverture nécessaire pour te protéger efficacement.

Comparaison des offres disponibles

Il est crucial de ne pas te précipiter lors du choix de ton assurance emprunteur. Prends le temps de comparer attentivement les différentes offres disponibles sur le marché. Examine avec attention les taux proposés, les garanties incluses, les exclusions éventuelles et les conditions générales. Une comparaison méticuleuse te permettra de prendre une décision éclairée et adaptée à tes besoins spécifiques.

Attention particulière aux garanties offertes

Lors de la sélection de ton assurance emprunteur, veille à ce que les garanties proposées soient parfaitement adaptées à ta situation personnelle. Assure-toi notamment que l’assurance couvre les risques liés à ta santé, à ta profession, ainsi qu’aux éventuelles situations d’invalidité ou de chômage. Une attention particulière à ces détails te permettra d’éviter les mauvaises surprises en cas de besoin.

Compréhension des conditions de prise en charge des garanties

Il est essentiel de bien comprendre les conditions de prise en charge des garanties de ton assurance emprunteur. Certaines garanties peuvent comporter des délais de carence ou des franchises à respecter avant d’être activées en cas de sinistre. Prends le temps de lire attentivement les termes du contrat pour éviter toute confusion ou incompréhension.

Maintenant que nous avons exploré les principaux aspects à prendre en compte lors du choix de ton assurance emprunteur, plongeons plus en profondeur dans certains éléments cruciaux qui pourraient influencer ta décision.

Évaluation de la solidité financière de l’assureur

Lorsque tu choisis ton assurance emprunteur, il est essentiel de considérer la solidité financière de l’assureur. Opte pour une compagnie d’assurance réputée et bien établie sur le marché. Une compagnie financièrement solide aura une meilleure capacité à honorer ses engagements envers ses assurés, même dans des circonstances économiques difficiles.

Vérifier l'assurance

Examine attentivement les clauses d’exclusion

Un aspect souvent négligé mais crucial lors de la sélection d’une assurance emprunteur est l’examen attentif des clauses d’exclusion. Ces clauses définissent les situations dans lesquelles l’assureur n’indemnisera pas l’emprunteur en cas de sinistre. Assure-toi de bien comprendre ces clauses et vérifie s’il existe des exclusions qui pourraient compromettre ta couverture.

Considération des options de modularité

Certaines assurances emprunteur offrent des options de modularité, ce qui signifie que tu peux ajuster ta couverture en fonction de tes besoins évolutifs. Cela peut être particulièrement avantageux si tu prévois des changements significatifs dans ta vie professionnelle ou personnelle à l’avenir. Examine attentivement les options de modularité disponibles et choisis une assurance qui te permettra de personnaliser ta couverture en fonction de tes besoins spécifiques.

Recherche de réductions ou de programmes incitatifs

N’oublie pas de rechercher d’éventuelles réductions ou programmes incitatifs proposés par les compagnies d’assurance. Certaines compagnies offrent des réductions pour les emprunteurs présentant un faible risque, tels que les non-fumeurs ou ceux qui maintiennent un mode de vie sain. D’autres compagnies proposent des programmes incitatifs pour récompenser la fidélité de leurs clients. Explore toutes les options disponibles pour maximiser tes économies.

Engagement dans une analyse régulière de ton assurance

 

Une fois que tu as choisi ton assurance emprunteur, l’engagement dans une analyse régulière de ta couverture est crucial. Revois périodiquement tes besoins en assurance en fonction des changements dans ta situation financière, professionnelle ou personnelle. Tu pourrais avoir besoin d’ajuster ta couverture pour garantir une protection adéquate en toutes circonstances.

Assurance emprunteur

Conclusion 

Choisir la meilleure assurance emprunteur pour ton projet d’indépendance financière demande un investissement de temps et d’efforts, mais cela en vaut largement la peine. Prends le temps d’analyser en profondeur tes besoins, de comparer méticuleusement les différentes offres et de poser toutes les questions nécessaires avant de prendre ta décision finale. Une fois que tu auras trouvé l’assurance emprunteur qui te convient parfaitement, tu pourras avancer sereinement vers la réalisation de tes projets financiers, en toute tranquillité d’esprit.

N’hésite pas à t’inscrire à la newsletter parce que dans celle-ci tu auras toujours en plus du tip sur la liberté financière, le petit mot rigolo de Méaïvis : https://go.rentisi.com/newsletter

Read More

Guide expert pour une protection financière optimale

Guide expert pour une protection financière optimale

Tu envisages de réaliser l’un des investissements les plus importants de ta vie : l’achat d’un bien immobilier. C’est génial ! Mais tu sais quoi ? Avec cet investissement vient une responsabilité majeure : le remboursement de ton prêt immobilier. Et crois-moi, c’est là qu’une assurance emprunteur entre en jeu pour t’offrir une protection financière en cas de coup dur. Dans ce guide, on va vraiment se pencher sur ce sujet, en te montrant comment assurer une protection financière optimale pour toi et ta famille.

Épargne assurance financier

Comprendre l’assurance emprunteur pour prêt immobilier

Alors voilà, l’assurance emprunteur, c’est un peu comme ton ange gardien financier. Elle intervient si un jour tu te retrouves dans l’incapacité de rembourser ton prêt immobilier, que ce soit à cause d’un décès, d’une invalidité ou d’une perte d’emploi. Elle te protège toi et ta famille d’un fardeau financier insupportable dans ces moments-là.

Choisir la meilleure assurance emprunteur

Choisir la bonne assurance emprunteur, c’est crucial. Tu dois comparer les offres, voir ce qui est inclus, ce qui ne l’est pas, et bien sûr, regarder les tarifs. Opter pour une assurance sur mesure, qui correspond vraiment à ta situation, ça te garantira une protection financière au top, et ça te permettra de dormir sur tes deux oreilles.

Gérer les exclusions et limitations de l’assurance emprunteur

Ah, les exclusions et limitations… C’est un peu comme les petites lignes en bas d’un contrat. Fais bien attention à ça. Certaines conditions médicales préexistantes peuvent ne pas être couvertes, et certains métiers à risque aussi. Lis bien tout, ça t’évitera des mauvaises surprises.

Optimiser ta couverture pour une protection financière maximale

Pour être réellement tranquille, pense à ajouter des options à ton assurance emprunteur comme la garantie perte d’emploi ou la garantie invalidité. Cela renforcera ta sécurité financière, et tu pourras vivre la vie sans te soucier des pépins qui pourraient arriver.

Les différents types d’assurance emprunteur

Il existe plusieurs types d’assurance emprunteur, chacun offrant une couverture spécifique en fonction des besoins de l’emprunteur. Certains contrats peuvent couvrir le décès, l’invalidité, la perte d’emploi ou même une combinaison de ces risques. Il est crucial de comprendre les différentes options disponibles afin de choisir celle qui convient le mieux à sa situation financière et personnelle.

L’importance de la comparaison des offres

Comparaison est mère de choix éclairé ! Avant de souscrire à une assurance emprunteur, il est primordial de comparer les différentes offres disponibles sur le marché. Ne te contente pas du premier contrat venu. Prends le temps d’analyser les garanties proposées, les exclusions éventuelles et les tarifs afin de trouver la meilleure couverture pour toi et ta famille.

Évaluer tes besoins en protection financière

Avant de signer quoi que ce soit, prends un moment pour évaluer tes besoins. Pense à ta situation familiale, tes revenus, tes dettes… Tout ça pour déterminer exactement le niveau de protection dont tu as besoin. Pas de panique, je peux t’aider à faire cela correctement.

Évaluer ses besoins de manière exhaustive

Une évaluation minutieuse de tes besoins en matière de protection financière est indispensable. Prends en compte ta situation familiale, tes revenus, tes dépenses et tes éventuelles dettes. Cette analyse approfondie te permettra de déterminer le niveau de protection adéquat et de choisir les garanties qui te seront réellement utiles.

Les clauses à surveiller de près

Les contrats d’assurance emprunteur comportent souvent des clauses d’exclusion et des limitations. Il est crucial de les examiner attentivement pour éviter les mauvaises surprises en cas de sinistre. Les exclusions liées à des conditions médicales préexistantes ou à des professions à risque peuvent avoir un impact significatif sur ta couverture. Sois vigilant et n’hésite pas à poser des questions à ton assureur ou ton courtier si nécessaire. Notre cabinet de courtage en assurances Rentisi Life est justement là pour t’aider.

Optimiser sa couverture pour une protection maximale

Calculatrice

Calculatrice optimisation

Pour une protection financière maximale, pense à optimiser ta couverture en ajoutant des options complémentaires à ton contrat d’assurance emprunteur. Les garanties perte d’emploi, invalidité ou encore maladies graves peuvent renforcer significativement ta sécurité financière en cas de coup dur. Prends le temps d’examiner ces options avec attention et d’évaluer leur pertinence par rapport à ta situation personnelle.

Vers une sérénité financière durable

En fin de compte, l’assurance emprunteur pour prêt immobilier est bien plus qu’une simple formalité administrative. C’est un véritable rempart contre l’incertitude financière, offrant une tranquillité d’esprit précieuse à chaque emprunteur et à sa famille. En investissant du temps et de l’attention dans le choix et la gestion de ton assurance emprunteur, tu te donnes les moyens de construire un avenir financier solide et sécurisé. N’attends pas le dernier moment pour agir. Prends les devants, protège-toi et profite pleinement des moments de vie, en toute quiétude.

Conclusion

Voilà, avec ces conseils et en comprenant bien comment fonctionne l’assurance emprunteur, tu pourras vraiment te sentir en sécurité, toi et ta famille, même dans les moments les plus stressants. Allez, tu peux le faire !

Aussi, inscris-toi tout de suite à notre newsletter dans laquelle tu trouveras toujours un super tip sur la liberté financière sans oublier le petit mot rigolo de Méaïvis !

Read More

Mariage, Travaux et Halloween🎃

Mariage, Travaux et Halloween🎃

Le petit mot de Méaïvis

Vous le savez peut-être déjà, le mois d’Octobre est mon mois préféré de l’année ! Non seulement, c’est le mois de mon anniversaire mais c’est aussi le mois de mon anniversaire de mariage et de deux fêtes très importantes désormais pour moi Thanksgiving et Halloween.

En particulier ce mois d’Octobre 2023, j’ai été gâtée car j’ai pu revoir sur Paris toute ma famille, papa, maman, tous mes frères et soeurs, ma filleule, mes cousines, mes neveux et nièces et surtout j’ai pu être présente au mariage de ma grande soeur à Marseille.

Et vu comment il faisait beau, j’ai pu fêter mon anniversaire sur la plage à Marseille, au soleil, les pieds dans le sable en regardant mes enfants se baigner dans l’eau !🍹🏝

Mais cela n’a pas été que des vacances, au contraire, j’ai pu profiter de ce séjour pour refaire un tour dans mes appartement loués en Airbnb. C’est un petit tour que je fais chaque année pour vérifier que tout va bien dans les appartements et réparer ce qui ne fonctionne plus.

C’est un des avantages de louer en Airbnb, je peux bloquer des dates dans mon calendrier pour y séjourner quelques jours et ainsi me rendre compte par moi-même de l’état de mes appartements même si ils sont gérés par une conciergerie au quotidien. Comme on dit, on n’est jamais mieux servi que par soi-même. J’ai notamment passé une matinée à attendre qu’un technicien SFR passe car la fibre avait été coupé dans un des logements 🙁

Mais que voulez-vous, je ne me plains pas, c’est aussi ça l’envers du décor d’être investisseur. Ce n’est pas juste percevoir ses loyers sans plus rien faire, c’est aussi la charge mentale surtout quand on habite loin, les petites galères, les surprises du syndic, certains copropriétaires à “supporter”😂.

Tout cela pour vous dire que c’est beau de vouloir investir dans l’immobilier mais il ne faut pas l’idéaliser, être investisseur en immobilier c’est comme tout, ça a son lot d’avantages et son lot d’inconvénients également.

Avant de franchir le pas, il est important de se sonder et de le faire honnêtement :

est-ce que je supporte bien la charge mentale ?
est-ce que je suis capable de faire face à n’importe quelle situation en gardant mon calme ?
est-ce que je suis quelqu’un qui ne se laisse pas facilement débordé ?
est-ce que je suis prêt à affronter des nouveaux challenges ?
est-ce que je suis prêt à me retrousser les manches ?
etc..etc…
Si vous avez répondu oui à ces questions, vous êtes prêts niveau Mindset. Pour le niveau technique, je me ferais un plaisir de vous aider grâce aux connaissances et à l’expérience acquises depuis plus de 10 ans déjà avec des biens en France métropolitaine, aux Antilles et au Canada.

 

Le Tip de la liberté financière

Connaissez-vous la VENTE à Réméré ?

Beaucoup de mes abonnés sont dans une démarche d’accroissement de leur patrimoine donc ont pour but d’acheter des biens immobiliers.

Mais certains ont peut-être au contraire besoin de vendre à cause d’une situation financière compliquée.

Une peu comme au Monopoly, je n’aime pas vendre mes biens immobiliers, je trouve que ce sont des actifs que l’on doit détenir à vie et transmettre à nos enfants (quand ce sont de bons actifs qui vous rapportent de l’argent bien sûr).

Mais que faire quand vous n’avez pas le choix et que vous êtes obligés de vendre ?

La vente à réméré peut être une bonne solution.

De quoi s’agit-il ?

Il s’agit tout simplement d’une vente où vous allez céder votre bien en échange d’une somme d’argent importante mais la différence c’est que vous avez une possibilité de racheter votre bien sur une période allant de 6 mois à 5 ans.

Pendant cette période, vous restez dans le logement en tant que locataire de la personne à qui vous avez vendu et lui verser un loyer chaque mois.

Au bout de la période définie, vous pouvez racheter votre bien et redevenir propriétaire. Si vous ne pouvez pas le racheter, vous perdez définitivement la propriété du bien.

Si vous êtes déjà investisseur en immobilier, et avez besoin d’aides ou de conseils par exemple pour le cas d’une vente en réméré, vous pouvez commander une séance de coaching individuel avec moi sur le lien ci-dessous :

https://go.rentisi.com/commande-seance-de-coaching-individuel/

Read More

Pourquoi je me suis mise au Kickboxing ?

femme noire boxant

Femme en session de kickboxing

Le sport et moi ça a toujours fait deux, j’ai besoin de beaucoup de motivation pour m’y mettre et d’encore plus de motivation pour ne pas arrêter au bout de 2 jours !Je sais que le sport est essentiel pour être en bonne santé et avoir beaucoup d’énergie, mais cet été, il me fallait quelque chose d’encore plus motivant que la santé et l’énergie : la Caribana ou carnaval caribéen de Toronto 😜Tu t’attendais à quelque chose de plus profond et sérieux et bien je t’assure que c’est très sérieux, ça te motive quand tu vois qu’il ne te reste que quelques semaines pour arriver à rentrer dans le costume qui – pour te décrire en gros – ne se compose que de très très peu de tissu 🤷‍♀️ !Alors oui, la Caribana a été la source de ma motivation mais ce qui m’a aidé à rester motivée sur la durée c’est 9rounds, un club de kickboxing-fitness que j’ai découvert et que je ne lâche plus depuis.Le principe de 9rounds est de nous faire travailler tout le corps en 30 minutes top chrono avec 9 ateliers différents sur le thème du kickboxing à raison de 3 minutes intenses par atelier (corde à sauter, punching bags, kettlebells, musculation…)Alors pourquoi j’ai adhéré à 9rounds (au sens propre comme au sens figuré) ?Car chaque entraînement est différent, on ne refait jamais la même chose d’un jour à l’autre (point A. variété)Car chaque session est courte et intense, surtout quand on a un agenda chargé, pas besoin de passer des heures à la salle de sport, en 30 minutes c’est réglé (point B. facile à digérer)Et surtout la toute première session est offerte, on a donc l’opportunité de tester et de voir si le concept nous convient avant de s’engager (point C. découverte gratuite).C’est donc en pleine séance de punching ball que j’ai fait le parallèle avec le Club Rentisi, le Club sur la liberté financière qui a ouvert ses portes en janvier 2023. Depuis, chaque mois on a abordé une sous-thématique différente parmi les sujets suivants abondance, bourse, épargne, immobilier, assurances, entrepreneuriat (point A. variété).Les lives du Club ont lieu 1 fois par mois à raison d’une heure, les membres ont accès à tous les replays et ont tout un mois pour faire les exercices pour la fois suivante (point B. facile à digérer).C’est donc ainsi que je me suis dis qu’il fallait que je mette en place le point C. découverte gratuite !Avec la rentrée qui approche à grand pas, c’est en effet le moment idéal pour tous ceux qui voient les mois et les années défiler en se disant à chaque fois “il faudrait que je me mette à mes finances sérieusement” mais qui n’ont jamais le temps ni la motivation (un peu comme moi avec le sport hein :p)Et si cette fois-ci vous passiez à l’action et décidiez enfin de mettre le nez dans vos finances, dans la bonne humeur sans prise de tête, accompagnés de personnes comme vous, avec du contenu financier fun et facile à digérer, avec des jeux/quizz/lots à gagner, et surtout avec régularité et consistance à raison d’1 petite heure par mois !
Read More